Avis vérifiés 4/5★★★★

Panne chaudière à condensation que faire ?

Technicien Proxipros.com souriant réparant un chauffe-eau

Se retrouver avec une chaudière à condensation HS ou dysfonctionnelle n’est pas franchement agréable. Alors, comment régler le problème au plus vite ? Voici nos conseils.

Quels sont les signes d’une chaudière à condensation défectueuse ?

Avant toute chose, il est important de détecter les signes qui montrent que votre chaudière ne fonctionne pas de manière optimale, non seulement pour vous éviter de vous retrouver dans une situation embarrassante, mais aussi pour pouvoir aiguiller le professionnel quand vous allez le contacter.

Cela lui permettra de venir avec les bons outils directement chez vous.

Les signaux peuvent être de plusieurs types. Vous pouvez remarquer l’apparition de :

  • un voyant lumineux
  • un bruit
  • une fuite

Les raisons à ces signes peuvent aussi avoir plusieurs origines. Par exemple, cela peut être lié une baisse de pression, soit directement au niveau de la chaudière, soit au niveau des radiateurs.

Avant d’appeler un professionnel, commencez donc par vérifier le chiffre indiqué sur la chaudière. Il faut que la pression soit comprise entre 1 et 1,5 bar. Par la suite, ce sera au professionnel de voir.

Par ailleurs, il est recommandé de réaliser un entretien annuel et pas uniquement pour que l’assurance habitation fonctionne en cas de sinistre. En effet, la poussière peut encrasser les brûleurs et la chaudière va alors fonctionner par à-coups.

Par ailleurs, si votre chaudière est âgée de plus de 15 ans, vous pouvez envisager un changement de chaudière.

Non seulement le risque d’avoir de plus en plus de pièces défectueuses est plus important, mais en plus, vous ferez des économies sur votre facture d’énergie.

Les pannes fréquentes d’une chaudière à condensation

En plus de connaître les signes montrant une défaillance, cela peut être important de savoir quelles sont les pannes que vous êtes susceptibles de rencontrer le plus fréquemment. Généralement, cela concerne les pièces suivantes :

  • l’échangeur de plaque
  • le vase d’expansion
  • la sonde sanitaire
  • le circuit d’eau

Vous devez savoir que l’échangeur de plaque est une pièce indispensable au bon fonctionnement de votre chaudière. En effet, cette pièce permet au fluide de transférer la chaleur.

Si le calcaire s’est accumulé, forcément, cela endommage la pièce. Le vase d’expansion est aussi primordial. Il permet d’éviter les fuites par débordement, en gérant les variations d’eau.

Quant à la sonde sanitaire, elle permet de mesurer la température de l’eau. Si elle ne fonctionne plus, automatiquement, vous n’aurez plus d’eau chaude.

Pour finir avec le circuit d’eau, un problème à ce niveau-là peut faire grimper votre facture d’eau et peut aussi occasionner un dégât des eaux suivant l’importance de la fuite.

Faire appel à un plombier chauffagiste

Avant de contacter le plombier, vous pouvez tenter de faire un premier état des lieux. Cela permettra d’aiguiller le professionnel et d’avoir une idée de ce qui l’attend à son arrivée.

Vous serez gagnant à agir de la sorte, car n’oubliez pas que le coût de la main d’œuvre est d’au moins 60 euros de l’heure. Voici ce que vous pouvez vérifier :

  • le niveau de pression de votre chaudière
  • l’état des branchements de votre chaudière
  • le thermostat
  • les voyants
  • les fusibles
  • l’arrivée de gaz ou de fioul, suivant comment la chaudière à condensation est alimentée
  • les bruits émis par la chaudière

Pour faire appel à un plombier, nous ne saurions que trop vous conseiller d’appeler des plombiers ayant une certification RGE. Sachez que si celui-ci vous convient, vous avez tout intérêt à signer un contrat d’entretien.

Cela vous évitera d’oublier de faire votre révision annuelle, mais en plus, cela vous permettra de détecter des pannes en amont.

De plus, vous pourrez aussi réaliser des économies, car le dépannage peut être gratuit, s’il est inclus dans le contrat.

Nous allons également vous donner un autre conseil : préparez-vous une liste de plombiers chauffagistes prêts à intervenir en cas de besoin.

Cela signifie que vous devez faire cette démarche alors même que votre chaudière à condensation fonctionne parfaitement. Vous pouvez en faire de même pour les électriciens et les serruriers.

Cela vous offre la possibilité de comparer les devis à tête reposée, sans être soumis au stress.

Pour sélectionner les plombiers à laisser dans votre liste, vous devez donc demander plusieurs devis. Vous pouvez les obtenir facilement sur le site des plombiers chauffagistes.

Puisque nous avons évoqué les devis, vous devez savoir que la loi impose qu’un certain nombre d’éléments doivent y figurer. Il s’agit de :

  • la date où le devis a été effectué
  • le nom et les coordonnées complètes de l’entreprise du chauffagiste
  • le numéro d’immatriculation de la société (Code NAF, numéro de Siret)
  • vos coordonnées complètes (car un devis est nominatif)
  • la nature de l’intervention
  • le tarif horaire
  • le prix des pièces à changer à l’unité
  • le tarif du déplacement
  • le tarif total à payer (TTC et HT)

En ce qui concerne le coût du déplacement, sachez que ce dernier peut être majoré dans le cas où vous faites appel au plombier chauffagiste en soirée, durant le week-end ou lors d’un jour férié.

Besoin d’une
intervention ?

A lire aussi

Comment vider rapidement un cumulus

Comment vider rapidement un cumulus ?

La vidange d’un cumulus, appelé également chauffe-eau, n’est pas un exercice très compliqué. Vous pouvez vous en charger sans avoir recours à un plombier chauffagiste.