Avis vérifiés 4/5★★★★

Comment relancer une chaudière à gaz ?

relancer sa chaudière à gaz avec proxipros.com

Après une coupure de gaz ou une longue période sans activité, il se peut que votre chaudière à gaz se soit arrêtée.

Vous allez donc devoir la remettre en route, mais il faut toutefois prendre quelques précautions. Voici quelques conseils pratiques pour y parvenir en toute sécurité

Les points à vérifier avant de remettre sa chaudière en marche

Dans un premier temps, vous allez devoir vérifier que votre appareil ne s’est pas mis en sécurité.

Vous devriez normalement avoir un témoin lumineux allumé sur votre chaudière. Sa position est variable d’une marque à une autre, mais il est souvent de couleur rouge.

Attention, si le voyant est éteint et que la chaudière ne fonctionne pas, il se peut que vous ayez un problème électrique. Dans ce cas, pensez à jeter un coup d’œil au tableau électrique.

Contrôlez enfin que le gaz arrive bien jusqu’à votre logement. Il y a peut-être des travaux, nécessitant une coupure de gaz. Une fois ces trois vérifications effectuées, vous allez devoir remettre votre chaudière en marche.

Sachez que cela ne va pas se faire instantanément et qu’il faut généralement plusieurs essais pour parvenir à l’allumer.

Comment remettre en marche votre chaudière à gaz ?

Avant de vous attaquer à la chaudière elle-même, dans un premier temps, vous devez faire quelques préparatifs pour que le réamorçasse se passe bien.

  • Purgez vos radiateurs : vous le savez très certainement, de l’air peut être emprisonné dans le circuit. Cet air va réduire l’efficacité du chauffage, mais également rendre le redémarrage de votre chaudière plus difficile. Pour évacuer l’air, il suffit de dévisser une petite vis sur le côté du radiateur et de laisser couler un peu d’eau. Attention, l’eau peut être chaude, prévoyez donc des gants et un récipient pour récupérer l’eau. Par ailleurs, sachez que si la chaudière a été arrêtée durant plusieurs mois, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Il fera une vidange complète de vos radiateurs et un nettoyage complet de votre chaudière.
  • Réglez la pression de votre chaudière : pour bien fonctionner, le circuit d’eau dans votre chaudière doit être à une certaine pression. Après la purge des radiateurs ou un arrêt forcé, la pression est sûrement alors trop basse. Vous devrez, dans ce cas, ouvrir l’arrivée d’eau et faire remonter la pression entre 1 à 1,5 bar. Le robinet se trouve en général sous l’appareil.
  • Vérifiez les évacuations : pour brûler le gaz correctement, une chaudière a besoin d’air. Si les évacuations sont obstruées, la chaudière risque de mal fonctionner, voire de refuser de démarrer si elle est éteinte. Nous vous conseillons donc de faire entretenir régulièrement votre conduit. Cette prestation peut être assurée par un ramoneur, mais également par certaines entreprises qui proposent une maintenance annuelle.

Démarrer sa chaudière

Chaque appareil a son propre mode de fonctionnement. De ce fait, il nous est impossible de vous donner la marche à suivre. Il faudra donc vous reporter à la notice de votre chaudière.

Si vous l’avez perdu, vous pouvez sûrement la télécharger sur le site du fabricant. Par contre, et comme nous vous le disions au début de ce texte, il y a de fortes chances que vous ayez besoin de plusieurs essais pour parvenir à rallumer votre chaudière.

Il faut parfois 4 ou 5 tentatives pour y parvenir, car le gaz doit de nouveau remplir la totalité du circuit.

Vous devez également savoir que le redémarrage d’une chaudière consomme énormément de gaz. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est fortement déconseillé d’éteindre sa chaudière.

Toutes les chaudières sont aujourd’hui équipées d’un système de mise en veille.

Pourquoi opter pour un entretien annuel de votre chaudière ?

Il est extrêmement important de réaliser un entretien régulier de votre chaudière, que vous soyez locataire ou propriétaire, et ce, pour plusieurs raisons. Le professionnel va vérifier le bon fonctionnement de la machine et éviter ainsi les risques liés à une mauvaise combustion.

Pour rappel, il y a plus d’une centaine de décès chaque année, liés à une intoxication au monoxyde de carbone.

À titre informatif, ce gaz est inodore et incolore. Il est donc plus que conseillé d’installer un détecteur de monoxyde de carbone. Il existe d’ailleurs des appareils qui détectent la fumée et le monoxyde de carbone.

En plus de cela, votre chaudière conservera un excellent rendement.

En général, l’entreprise qui propose ce type de contrat pourra également intervenir gratuitement en cas de problème. De ce fait, elle sera en mesure de vous venir en aide pour rallumer votre chaudière.

Le tarif varie en fonction de l’âge de votre chaudière et de sa complexité. Pour vous donner un ordre d’idée, un entretien annuel coûte en moyenne un peu moins de 100 euros.

Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre plombier, pour mettre en place ce contrat d’entretien au plus vite.

Besoin d’une
intervention ?

A lire aussi

Comment vider rapidement un cumulus

Comment vider rapidement un cumulus ?

La vidange d’un cumulus, appelé également chauffe-eau, n’est pas un exercice très compliqué. Vous pouvez vous en charger sans avoir recours à un plombier chauffagiste.