Avis vérifiés 4/5★★★★

Dépannage chaudière qui contacter : plombier ou chauffagiste ?

plombier proxipros.com qui répare une chaudière

Votre chaudière vient de tomber en panne. Vous n’avez donc plus d’eau chaude, ni de chauffage dans votre logement.

Avant de vous précipiter sur votre téléphone et d’appeler le premier professionnel de la liste, il faut d’abord se poser une question essentielle : faut-il contacter un plombier ou un chauffagiste ?

Quelles différences entre plombier ou un chauffagiste ?

Il faut savoir que les deux professionnels sont capables de faire beaucoup de choses identiques, à savoir :

  • Le façonnage de tuyaux
  • La pose d’équipement
  • La brasure

Un chauffagiste a toutefois des compétences supplémentaires. Il est susceptible de souder de l’acier, mais surtout, il possède de très nombreuses connaissances dans les équipements de chauffage.

Enfin, un chauffagiste est capable de travailler avec des conduites de gaz en toute sécurité. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des professionnels qui possèdent la double compétence.

Ainsi, vous êtes certain d’avoir un professionnel capable de faire face à toutes les situations.

Les points à vérifier avant de contacter un chauffagiste ?

Avant de prendre contact avec un professionnel, il est important de préciser et de vérifier certains points.

Par exemple, vous ne devez jamais vous lancer dans la réparation de votre chaudière sans de solides compétences. N’oubliez pas que cette dernière est reliée au gaz. Par conséquent, il existe des risques de graves blessures, voire d’explosion.

Pour éviter de payer des frais de déplacement pour rien, vous pouvez vérifier un certain nombre de choses :

  • L’alimentation électrique : Même une chaudière à gaz a besoin de courant électrique pour fonctionner. Pensez donc à vérifier sur votre tableau électrique que cette dernière est correctement alimentée. Si vous constatez un problème, changez le fusible (pour les anciens compteurs) ou appelez un électricien.
  • La pression : vous ne le savez peut-être pas, mais pour fonctionner correctement, votre chaudière doit avoir une pression comprise entre 1 et 1,5 bar. Si cette pression est trop faible ou trop forte, la chaudière fonctionnera mal, voire pas du tout.
  • Le thermostat : en réalité, ce petit appareil est une sorte d’interrupteur qui va déclencher la mise en route de votre chaudière. Testez donc ce petit boitier avant de contacter un chauffagiste.
  • Les radiateurs : pensez à faire une purge de vos radiateurs. En effet, de l’air peut être présent dans les canalisations rendant de ce fait, votre chaudière moins performante. Pour y remédier, il vous suffit d’ouvrir une petite vis située sur le côté de vos radiateurs.

Attention, de l’eau chaude va s’écouler. Pensez donc à vous munir des gants de protection, ainsi que d’un récipient pour récupérer l’eau. Il est d’ailleurs important de réaliser cette purge au moins une fois par an. Ainsi, vous allez moins solliciter votre chaudière et aussi moins consommer.

Comment réduire les frais au maximum ?

Personne n’a envie d’avoir des dépenses imprévues, encore moins si elles sont liées à des besoins aussi essentiels que sont le chauffage et l’eau chaude. Pour éviter ça, le mieux est encore d’éviter les pannes.

Il suffit juste de faire entretenir régulièrement sa chaudière par un professionnel. C’est d’ailleurs une obligation légale pour les chaudières à gaz, à charbon ou au fioul ayant une puissance comprise de 4 à 400 kilowatts.

Cet entretien doit être réalisé tous les ans. Il vous permettra d’avoir une chaudière en parfait état de marche et vous évitera également les risques liés au monoxyde de carbone.

Toutefois, vous devez savoir qu’aucune sanction n’est prévue par la loi pour son non-respect.

De plus, il faut ajouter qu’aucune obligation n’est imposée pour les chaudières électriques, pour la simple raison que les risques d’intoxication sont nuls. Pourtant, un entretien régulier vous permet de maîtriser les dépenses liées au chauffage dans votre logement.

Pour en revenir à notre chaudière à gaz et à son entretien, le chauffagiste saura déceler les éventuels problèmes et remplacer les pièces de votre chaudière avant qu’elles ne lâchent. Il faut d’ailleurs préciser que certains contrats prévoient une intervention gratuite et rapide en cas de panne.

Quel budget prévoir pour l’entretien de sa chaudière ?

Bien évidemment, il nous est impossible de vous donner le prix exact pour l’entretien de votre chaudière. En effet, ce dernier va varier en fonction du type de chaudière et de sa vétusté. Pour autant, les prix varient en moyenne de 95 à 135 euros.

Attention, le prix ne fait pas tout. Il vous faudra également vous attarder sur les prestations annexes.

En effet, et comme nous vous l’indiquions dans le précédent paragraphe, certains plombiers-chauffagistes vont se déplacer gratuitement en cas de panne. Attention et bien évidemment, les pièces seront quoi qu’il arrive à votre charge.

Regardez également si le contrat signé est bien en tacite reconduction. Cela vous évitera de devoir chercher un plombier-chauffagiste chaque année.

Vous savez désormais qui contacter en cas de dysfonctionnement ou de panne sur votre chaudière. Cette fois, il ne vous reste plus qu’à vous mettre à la recherche d’un professionnel qui propose ce type de prestation.

Besoin d’une
intervention ?

A lire aussi

Comment vider rapidement un cumulus

Comment vider rapidement un cumulus ?

La vidange d’un cumulus, appelé également chauffe-eau, n’est pas un exercice très compliqué. Vous pouvez vous en charger sans avoir recours à un plombier chauffagiste.